PhoenixXX

I could be brown, I could be blue, I could be violet sky.

*

Tiroirs béants

You'll never change what's been and gone

Ils sont kitch, cool, class' et funky... Go ahead !

Le(s) Fil(s)

Final Fantaisy II.

Par PhoenixXX :: jeudi 17 mai 2007 à 15:23 :: Général
Ce blog transpire le moisi aux prétentions d'éternité. Qu'à cela ne tienne, le fil est coupé.
Et puis, si l'envie vous en prend, demandez-moi. Pour la suite.

PhoenixXX, je te bise. Une dernière fois.








[ ... ]

Il n'y a qu'à vingt ans que l'on est assez vivant pour vouloir mourir.

Par PhoenixXX :: dimanche 13 mai 2007 à 16:32 :: HappyFace.
Le vin était piquant. Justine en vert, décomposée et sur un tobogan jaune vif. Des chaussures rouges à petits pois, un noeud langoureux. Les Beatles revisités, sans que j'y sois, il filmait. Où est votre badge?! Vous ne rentrez pas, alors.

On me détestera, car il n'y a pas de vrai succès sans haine.

C'est toujours une épreuve de conduire un vélo sans pédaler, les pieds sur le trottoir et les roues dans le caniveau. Et Théo, son bandeau et ses boucles d'or.

Vous ne vous appartenez plus. Mais ces chaînes vous libèrent.
Car au fond, qu'est-ce qu'un poète? C'est gâteux prématuré. Moi, je n'ai jamais eu de vocation : j'ai toujours tout fait en même temps que tout le monde.

Les révisions commencent. Les fiches, les dossiers, les lectures, les recherches, les annales. Inutiles et évidemment étroites, ciblées, choisies. Je me plais toujours dans les mêmes lettres, les figures de nos rêves, nos tripes, nos écueils. Qu'importe. C'est la beauté viscérale, rien de plus. La mention n'est qu'un ramassis de prétention.
Persuadons-nous.

Il a les yeux crevés. Il agonise perpétuellement tandis que nos peaux et nos intestins se frottent.

Les cartons, l'argent, le train, la frontière, l'hôtel, les lettres, Rimbaud et Juin. Le reste. 'Verrons.

On aime toujours trop quand on aime vraiment. L'excès est de rigueur. Elle parlent de Dieu avec une tendresse de femmes battues et tropées toute leur vie.




Average greluche.

Par PhoenixXX :: mardi 08 mai 2007 à 19:51 :: Général

Le Greluche Test 2007

=> entre 60 et 100 : average greluche : dans un autre pays, vous seriez cheerleader. Malheureusement, vous êtes née en france ...

 


 

Demain, facétie du sort, nous mangeons chinois.

[Claire, elle, passe son oral. De chinois. Bigre.]

Un an après, de l'eau sous les ponts et même par-dessus.

Nous sommes téméraires, il paraît. Alors croyons-y encore un peu, tu veux.

Le potage est glacé, les carottes fleurissent.

 

Quand il fait vraiment beau, les pétales jonchent le trottoir (sidewalk). La Contesse de Ségur est multiple et charnue ; frauduleuse, un rien. Un fierté aguicheuse toute en retenue. Etonnant, n'est-ce pas.

Elle jonche mon lit, elle.

 

Hier soir, à l'Europe. A deux. Il faisait beau, la nuit. J'ai bu un peu, juste pour.

C'était bien. En coup de vent, une athéba bleue, aussi.

 

DaHo, Safia, Liège. J'y pense. Une envie, y aller. Mais la maîtrise et la raison sont de rigueur, alors.

Et puis. Je dois encore faire des progès en fondant. Et faire en sorte qu'on aie envie de me voir. Alors.

 

J'ai des idées plein la tête. De tout bord, de toute forme.

 

Et les I.E.P. . Arf.

 

 

 

Lutte contre le cancer.

Par PhoenixXX :: mercredi 02 mai 2007 à 21:36 :: MadFace.
Il est bientôt 22 heures. Sans doute largement dépassées quand cette note sera postée.
Les deux autres s'étripent cordialement, et j'ai pris du ventre.
Demain, j'organise la Soirée Variet'/Rock du lycée. J'ai très envie d'un badge jaune, comme l'autre fois. Jaune et mon nom tatoué. En lettres de ciel. Mais il pleut certainement déjà. Et demain, en velourée et chignonée, il faudra évincer les bourrasques et cajoler les artistes en herbe les cheveux avachis. J'hésite à passer l'après-midi en jogging bleu et tennis rouges. Coach time-up. Je crois que, finalement, je paraderai presque en escarpins.
Et puis, témoignage sensuel de mon sédentarisme chronique, je n'ose la réessayer. Noire. Simple. Velours. Taillée pour leurs hanches, parfaitement adaptable. Mais.
Et puis il fait froid, au mois de Mai.
Et puis j'aurais préféré un bal de promo, une décapotable et des roses pourprées.
Ce sera des tracts imprimés, des talons qui claquent et une élégance parodiée.

Venez nombreux.
Uh.





Edit : Ne jamais commencer une phrase par "And". Dieu soit loué, je parle français. Et puis.
Edito : Seeting devant la boîte aux lettres. Il fait froid, au mois de Mai.
Editum : Y'a de grandes chances pour que l'épreuve orale soit le lendemain de la Fête de la Musique. Blasphème. La gueule de bois au bac.
Edicatum[esse] : Je suis nulle en Latin. C'est si flagrant?

Second floor living without a yard.

Par PhoenixXX :: mardi 01 mai 2007 à 14:11 :: MadFace.

Un élan d'ambition, ce matin. Je vogue entre prépa LHS et LSS, St-Sernin et Fermat. Rive gauche, surtout. Les préparations aux IEP. Tout est bon. "Les classes préparatoires littéraires du Lycée Pierre de Fermat ne sont pas un bagne. Les professeurs n'y sont pas des bourreaux." et "Il n'est pas nécessaire d'être un génie, un surdoué, ou un fou de travail pour entrer à Fermat.". On est sauvés. Je ne sais plus bien où est la réalité -l'ai-je seulement un jour su?- et la teneur de mes prétentions.

Demain, ou même dans une heure, ce sera finit. Mais, en attendant, j'y crois encore un peu.

Et puis. La seule idée de ses rendez-vous me fait fondre.

But after sometimes, you just push me a side.

Par PhoenixXX :: lundi 30 avril 2007 à 15:26 :: NoFace.
Je vais aller en prison. Tout au moins un procès Sarkozyste.
Les hommes en bleu me traiteront de pute, délit de sortie nocturne et ivresse sur la voie publique séméacaise.

Il sait tout ça, Lui. Du haut de ses 20 ans bien consumés. Et alors ?

Sounds, loves and peas.

Par PhoenixXX :: samedi 28 avril 2007 à 19:20 :: Général
Lucie - Muse, Unintented.  *
           Katie Melua, Spider's web.


MarY - Elodie Frégé, La ceinture.

DaHo - Rose, La liste.
            Feist, Mushaboom.
            Syd Matters, Black and white eyes. *

J-C - Black Eyed Peas, Gone going.
        The Cranberries, Animal Instinct.

Kroll - Simple Plan, Untitled. *
          Radiohead, Creep.
          Wheatus, Lemonade.

Clément - 30 secondes to Mars, Attack.
                Deftones, Lucky you.

Mélissa - Luz Casal, Piensa en mi.

Aurélien - Peter Von Poelh, The story of impossible.

Charlotte - Moulin Rouge, Elefant love.

Marion - Corinne Bailey Rae, Like a star.

Maud - Aerosmith, Dream on.

Nicolas C. - FFX, At zanarkan.

Eté 2005 - radiohead, No surprises.

Hiver 2005/2006 - ACWL, La tête dans les étoiles.

Wales, Avril 2006 - Simple Plan, Welcome to my life.
                               Panic! at the disco, The only difference.

Eté 2006 - Raphaël, Ne partons pas fâchés.

Hiver 2006/2007 - Oasis, Stop crying your heart out. *

Vacances Février 2007 - Isabelle Adjani, Pull marine.

Harr(assez).

Par PhoenixXX :: mardi 17 avril 2007 à 8:34 :: NoFace.

Je déteste VirginMobile -détendu du mobile (pas tellement, en fin de compte, NDLR). Parce qu'il n'est plus nécessaire de faire succin et d'aller droit au but un bonne fois pour toutes, non . Désormais, on se fait incendier par des dizaines de messages disséminés tout au long de la nuit ; comme si l'inspiration venait soudain et, avides -et libérés du cauchemar pécuniaire- et démangés par les touches lumineuses du clavier devant eux, les dîts détendus ne retenaient nulle flèche empoisonnée . Amis, sexe, moeurs, physique, amour, rêves et projets ; tout y passe.

Je suis harrassée, et les cernes creusées . Une actrice porno a un teint de pêche, chéri . Dommage, n'est-ce pas ?

 

 

 

P.s : Joyeux anniversaire, ma belle. =) *

Le reste, entre Elle et moi.

Par PhoenixXX :: dimanche 15 avril 2007 à 22:34 :: MadFace.

J'avais oublié qu'il serait peut-être là, à mon retour. Retour penaud et fatigué ; et qui s'est finalement soldé par une douce excitation. Je l'ai regardé un quart d'heure entier posé, là, sur mon oreiller. Ne sachant s'il fallait céder à la tentation de l'ouvrir sans attendre, comme m'y pressait mon coeur curieux -ému, ou s'il fallait savourer pleinement. Douze minutes à tergiverser et, n'en pouvant plus. Et je me suis surprise à rire et pleurer simultanément. "Nerveusement, et puis de plaisir".

Ne m'en voulez pas, je n'ai envie de partager cela avec personne.

C'est à moi, juste.

D'Elle.

He said : "Je crois qu'en partant, t'as embarqué mon coeur"

Par PhoenixXX :: vendredi 06 avril 2007 à 10:23 :: MadFace.

La lumière brute du couloir aveugle mes pas, cette nuit. Et ce reflet malhabile, dans le miroir en plein virage. Je tremble, et, emportée par les transports de mon foie exténué, dégringole les marches bétonnées. Un peu trop froid sans doute, ou déjà un peu trop endormie ; je reste là, un temps, le talon droit broyé par la cascade, l’épaule ahurie. Je regarde le papier peint vieillot au mur, fané et abîmé ; les photographies gigantesques de nos enfances avortées, les couleurs jaunies du canson et ses traits, à Montmartre. Dans quelques jours, je serai là, aussi. Moulin Rouge, Pigalle. Avec, au fond de la valisette, l’espoir vain de renouer. Je ne sais plus bien si j’ai envie de partir ; une semaine me ferait du bien, isn’t it ; et puis je me rapprocherai un rien de la Demoiselle en haut et son Seigneur, aussi. Mais dans l’album inventé de mes premiers pas, ils étaient là ; là en train de jouer avec une boule de glace rouge passion, ici en train de courir dans les rues, main dans la main, moi sur le dos. La bouche en cœur. A Paris. Il y a quinze petites années. Si peu ? Pourtant.



P.s. : *DaHo*